Année de la valorisation du bénévolat !

L’Union européenne avait choisi de faire de l’année 2011, « l’année du bénévolat ». En 2010, un tiers des Français exerçaient une activité bénévole pour encourager l’engagement et la participation citoyenne. Mais au-delà de sa dimension citoyenne, l’engagement bénévole représente un apport significatif en termes de formation professionnelle, notamment pour les jeunes.

Aujourd’hui, le monde du travail change, l’entreprise devient numérique. Cette nouvelle sociabilité qui reconsidère « l’amitié », les échanges, sous la forme d’un nouvel humanisme numérique comme l’explique Milad Doueihi, historien-numéricien, s’enrichit également des activités associatives. Promouvoir l’engagement bénévole devient un enjeu de société. Le Centre d’Analyse Stratégique* propose une Note d’Analyse sur la situation du bénévolat et les enjeux à l’échelle européenne. Il fait aussi des propositions pour « promouvoir l’engagement bénévole, soutenir les nouvelles formes de bénévolat adaptées aux mutations économiques et sociétales, sans risquer de trop l’encadrer ou de trop l’institutionnaliser ».

Pour celles et ceux qui hésiteraient à franchir le seuil du monde associatif, qu’ils pensent à cette citation de Steve Jobs : « Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire » !…
_______________________________

* Le Centre d’analyse stratégique est une institution d’expertise et d’aide à la décision placée auprès du Premier ministre. Il a pour mission d’éclairer le gouvernement dans la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en matière économique, sociale, environnementale et technologique.

Laisser un commentaire